• Ateliers autonomes : Montessori - Alvarez

  • Comme je l'ai dit dans un article précédent, j'ai revu ma façon de procéder en classe avec les enfants en mettant en place davantage de moments d'ateliers autonomes depuis la rentrée. Ici, je trouvais intéressant de vous faire un retour sur ce fonctionnement avec les points positifs mais aussi quelques aspects moins faciles sur la mise en place de ce système dans ma classe.

    A ceux qui veulent se lancer : N'hésitez plus si l'envie vous tente! Les débuts sont toujours un peu compliqués mais après maintenant 1 mois environ, le travail porte ses fruits !!!

    DIFFÉRENTES PHASES

    J'ai bien retrouvé différentes phases décrites par Céline Alvarez concernant la mise en place avec les enfants de ces ateliers :

    1. Tout nouveau, tout beau : Un calme absolu et des enfants ultra motivés qui veulent découvrir les nouveaux ateliers.

    2. Une période de chahut :  Là, il m'a fallu m'accrocher étant seule en classe avec les enfants et insister sur les règles de fonctionnement car les enfants, prenaient, ne terminaient pas, ne rangeaient pas et venaient tous au même moment vers moi ou pire m'appelaient depuis l'autre bout de la classe! Un moment de doute dans ma tête s'installe alors... ("Ai-je fait le bon choix de fonctionnement? Dois-je poursuivre ce système?")

    3. Le calme revient : Les enfants comprennent qu'ils ont le temps pour travailler avec les ateliers autonomes, qu'ils restent identiques pour une longue durée et découvrent les ateliers qui leur conviennent le mieux. Pourtant il reste encore à insister sur les règles (et particulièrement le chuchotement "voix des secrets")

    4. Les périodes sensibles des élèves : Phase actuelle en classe --> Quel bonheur de découvrir que certains enfants sont très doués en mathématiques et s'intéressent déjà aux nombres plus élevés que 100 alors que d'autres au contraire déchiffrent déjà de petits sons voire mots ou s'intéressent à l'écriture. Les enfants savent maintenant choisir un atelier qui leur correspond au niveau de la difficulté.

    Tout n'est pas tout le temps toujours facile mais je ne regrette vraiment pas ce choix même s'il demande au départ un gros investissement personnel et de revoir sa façon d'enseigner (Ne pas faire à la place de l'enfant, prendre le temps d'observer, guider si besoin et relancer parfois!) La posture de l'enseignant est tellement différente de l'enseignement plus traditionnel que cela peut sembler déroutant au tout début...

    CHANGEMENTS APPORTÉS

    Depuis mon dernier article, j'ai adopté quelques petits changements également...

    J'avais prévu des périodes de 25 à 35 minutes environ chaque jour mais ai réalisé que c'était beaucoup trop court pour que les enfants entrent pleinement dans leur "bulle de concentration", je leur laisse donc maintenant jusqu'à 50 minutes. 

    Les jeux libres qui avaient avant ce nouveau fonctionnement une place très importante pour les enfants en classe, à ma grande surprise sont beaucoup moins demandés et certains élèves préfèrent même poursuivre les ateliers autonomes et ne pas avoir de moment de jeux libres! OUAHH cela m'aurait paru impensable avant de tenter cette aventure!

    Au début, j'étais très stricte avec les enfants concernant le nombre d'utilisateurs d'un atelier : Pas plus que 2 enfants. Mais pourquoi interdire plus d'enfants si finalement l'interaction est bonne et positive dans le petit groupe se formant autour d'un atelier?? Ils doivent toutefois respecter le chuchotement sinon, je les redirige ailleurs en expliquant qu'ils gênent la concentration des autres enfants.

    POINTS POSITIFS CONSTATÉS

    • Belle interaction et entraide entre élèves  --> ils savent montrer où se range un atelier à un enfant qui n'a pas bien rangé, présenter à un camarade un atelier si je suis occupée.

    • Calme dans la classe --> Les enfants sont très concentrés et lorsque vient le moment de ranger, ils sont très souvent déçus et me réclament du temps supplémentaire!

    • Autonomie --> Beaucoup de prise de confiance chez les enfants qui prennent des initiatives de leur propre chef sans avoir constamment besoin d'attendre l'approbation de l'adulte. Ils arrivent aussi plus facilement à se débrouiller en demandant aux autres élèves avant de venir demander de l'aide chez moi.

    • Observation des enfants --> Jamais je n'ai aussi bien pu observer mes élèves que depuis que je fonctionne avec ces ateliers autonomes! Je connais mieux leurs intérêts, forces et faiblesses et peux leur proposer des ateliers adaptés en cas de besoin.

    • Persévérance --> Avant, j'entendais souvent de la bouche de mes élèves "Maitresse, c'est trop dur, j'y arriverai jamais!" Alors que maintenant, le temps de concentration a augmenté, les enfants ne se lassent pas d'essayer, réessayer jusqu'à ce qu'ils y arrivent et quelle fierté à ce moment-là! Un bel exemple : L'arche romane (longue et compliquée) qu'ils arrivent maintenant à construire seuls!arche romane
      CE QU'IL ME RESTE A FAIRE OU A AMÉLIORER

    • Continuer à me former pour présenter correctement les ateliers aux élèves

    • Réaliser un document récapitulatifs des ateliers avec les objectifs du Plan d'Etude Romand

    • Noter correctement les ateliers suivis et maitrisés par les enfants
      (déjà commencé pour la vie pratique mais pas encore pour les autres domaines)

    • Réfléchir aux relances des ateliers et quels ateliers proposer aux enfants un peu plus tard dans l'année
    Pin It

    votre commentaire
  • Depuis mes débuts en tant qu'enseignante, j'ai à coeur que mes élèves s'épanouissent au sein de la classe. Certaines valeurs comme l'apprentissage du respect de soi - des autres - du matériel , de l'entraide, du développement de l'autonomie des enfants sont également très importantes à mes yeux.

    Constamment, je m'interrogeais pour amener ces valeurs et faire en sorte que l'enseignement que je pratiquais dans ma classe convienne à mes élèves. Je n'ai cessé de me remettre en question et d'adapter mon enseignement ou les ressources proposées sans pour autant en être totalement satisfaite...

    C'est ainsi que petit à petit a mûri dans ma tête le fait de changer ma manière de faire : beaucoup moins d'activités dirigées (même si j'en ferai encore!) et laisser beaucoup plus de moments libres aux enfants pour choisir ce qui les intéressent afin de développer les fonctions exécutives, l'autonomie et l'envie d'apprendre.

     J'ai donc approfondi la petite idée qui germait dans ma tête depuis un petit moment en lisant des blogs de maitresses, des livres pédagogiques au sujet des classes flexibles, des lois naturelles de l'enfant, des intelligences multiples et de l'éducation positive (Je vous laisserai le lien de ces lectures en bas de l'article). Alors cette fois, je franchis le pas et j'OSE!!!Je me lance donc dès la rentrée dans un fonctionnement légèrement différent.

    Je n'ai de loin pas la science infuse, ne sais pas si cela fonctionnera et vais probablement "tâtonner" au début mais je trouvais intéressant de partager ici mon envie de faire dès la rentrée (qui n'est pas née sur un coup de tête mais après de longues réflexions, observations de mes élèves et constats faits en classe) car cela pourra peut-être inspirer certaines qui souhaiteraient elles aussi se lancer et qui ne savent pas comment débuter ou qui n'osent tout simplement pas, de peur de faire "faux"...

    Lire la suite...

    Pin It

    7 commentaires
  • Voici l'affiche que je proposerai aux élèves lors des moments de travail en ateliers type Montessori.

    Cliquez sur l'image pour télécharger

    Pin It

    votre commentaire
  • Voici ici, les ateliers proposés à mes élèves pour la 1ère période de l'année (rentrée à Toussaint voire même Noël suivant les besoins et progrès constatés) avec :

    - Descriptif des ateliers

    - Etiquettes à coller sur les casiers Montessori

     

    Lire la suite...

    Pin It

    1 commentaire
  • Voici un super cahier qui présente les ateliers "Vie sensorielle" de Montessori.

    Trouvé chez "La classe de Marion" 


    Cliquez sur l'image pour accéder à son site

     

    Le matériel est assez coûteux mais vous pouvez parfois le fabriquer vous-même. De mon côté, même si je ne raffole pas des produits chinois, j'en ai trouvé quelques-uns sur le site "aliexpress"

    Vu mon petit budget cela convient bien mais si vous avez plus d'économies, n'hésitez pas à vous rendre sur des sites proposant du matériel de meilleure qualité tels que :

    http://www.oppa-montessori.net/4800-materiel-sensoriel (site français mais pas encore testé par contre)

    http://123montessori.fr/ (propose des kits qui semblent de bonne qualité aussi, il ne reste qu'à les peindre et/ou les assembler)

    Si vous avez d'autres bonnes adresses dites-le moi. C'est avec grand plaisir que je les ajouterai.

    Pin It

    votre commentaire
  • Depuis le début, j'utilisais des petits bacs mis à disposition sur un petit rebord de fenêtre mais je ne trouvais pas ça top.

    Cet été, génial je suis tombée sur une action : des colonnes de tiroirs  montés sur roulettes.

    J'en ai donc pris 1x6 bacs et 1x10 bacs. C'est top car ils s'enlèvent. Les enfants pourront donc aller se servir et remettre correctement à sa place une fois l'atelier terminé !

    Voici ma trouvaille que vous pouvez trouvez et commander sur Amazon en cliquant sur l'image : 

     

    Une fois que j'aurai accès à ma classe, je prendrai en photo les différents ateliers pour fabriquer une étiquette que je collerai sur chaque bac afin que les enfants sachent exactement ce qu'ils contiennent. Et voilà ce que ça donne une fois préparé et étiqueté : 

     

    Snif, le bloc de cylindres ne rentrait pas dans les bacs mais je l'ai étiqueté quand même ! 

     

    Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique